Le système d’information des maisons de santé

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Le système d’information des maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP)

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

Les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP ou Maisons de Santé Pluridisciplinaires) constituent un mode d’organisation apportant une réponse concrète aux problématiques d’accessibilité et de coordination des soins. Dans un contexte de crise de la démographie médicale et d’inégalité de répartition géographique de l’offre de soins sur le territoire, les maisons de santé sont perçues comme un moyen d’assurer une offre de santé moderne et de qualité.

  • Médecin généraliste et urgentiste
  • Chirurgien-dentiste
  • Infirmier
  • Masseur-kinésithérapeute
  • Autres paramédicaux
  • Médecin spécialiste
Auteur : Elvire CASSAN, Juriste / MAJ : 27/09/2018

En favorisant la collaboration des professionnels, les maisons de santé qui sont des structures de soins de premier recours, représentent une opportunité pour faciliter et encourager :

  • la complémentarité des soins de premier recours (médecins, infirmiers,…) et la concertation autour des cas complexes,
  • l’adaptation des prises en charge et de l’offre de soins au développement des pathologies chroniques,
  • le développement d’actions de prévention et d’éducation à la santé.
     

Quels avantages présente le système d’information ?

Le passage du dossier médical sous forme papier au dossier médical informatisé présente un gain en termes de service rendu au patient, de coordination et de confort d’exercice pour les professionnels de santé et un levier au service de la qualité et de la sécurité des soins dispensés.

Le  bénéfice du « système d’information »  par rapport au « papier » tient avant tout dans la possibilité de structurer, d’organiser, de trier, de synthétiser, d’agréger automatiquement les données médicales et paramètres biologiques mais aussi de les partager facilement.

Il permet aussi d’éviter les doubles saisies. Ces possibilités offertes par le système d’information sont d’autant plus nécessaires aujourd’hui, qu’elles ne l’étaient il y a une quinzaine d’année, compte tenu du développement des pathologies chroniques, liées aux progrès thérapeutiques et au vieillissement de la population.

Par exemple, les décès pour cause d’un infarctus du myocarde ont très largement diminué mais les patients vivent des années avec une insuffisance cardiaque qui implique une prise en charge régulière au long terme, coordonnée entre plusieurs professionnels de santé.

La réalisation du projet informatique constitue une étape importante dans la structuration finale de la MSP. Les besoins individuels de chacun des professionnels de santé doivent être pris en compte et il convient de déterminer les besoins communs pouvant être mutualisés.

Le partage des informations au sein de la MSP

Le système d’information de la Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) se conçoit autour d’un dossier médical et de soins utilisé conjointement par les différents professionnels de santé.

Certains objectifs énoncés dans le projet de santé et dans le projet professionnel sont atteints grâce à la mise en œuvre de ce système d’information.

Il aide à la structuration des informations médicales, à l’organisation et à la mutualisation des ressources.

Il facilite également la coordination des soins en permettant la tenue d’un dossier médical accessible à l’ensemble des professionnels de santé et, partagé selon une politique d’habilitation élaborée dans le respect des règles déontologiques de chacun et en tenant compte des contraintes de fonctionnement.

En effet, le partage des informations entre les professionnels de santé est essentiel à l’exercice coordonné. C’est pourquoi, depuis la loi du 10 août 2011, les professionnels de santé exerçant au sein des maisons santé et ayant adhéré au projet de santé, peuvent accéder à l’ensemble des informations de santé concernant les patients qu’ils prennent en charge, sous réserve du consentement exprès des patients à ce partage, y compris dématérialisé.

Il faut donc mettre en œuvre au sein de l’organisation de la MSP des pratiques conformes à cette règle en s’appuyant sur le système d’information pour gérer le recueil du contentement et son application à l’ensemble des professionnels de santé qui adhèrent au projet de santé.

Plusieurs offres logicielles disposent d’ores et déjà de l’ensemble des fonctionnalités nécessaires à l’organisation dans les maisons de santé. Il semble essentiel de choisir parmi les produits proposés un logiciel labellisé en amont par l’ASIP SANTE dont la liste est disponible sur ce lien :

Par ailleurs, un guide méthodologique a été réalisé par l’ASIP à l'attention des professionnels de santé, relatif à la circulation, au sein des maisons de santé, des informations concernant la santé des patients :