Gestion de crise sanitaire

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Gestion de crise sanitaire : première simulation à l'Université de Versaille-Saint-Quentin

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page
  • UVSQ

Lors de la seconde session d'appel à projets de 2018, la Fondation MACSF a apporté son soutien à l'UFR Simone Veil – Santé de l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines pour la mise au point d'un scénario de simulation en santé publique.

Le but : entraîner les étudiants à réagir aux situations de crise.

La première séance de simulation a eu lieu le 28 mai dernier. Les retours sont extrêmement positifs.

Auteur : Stéphanie TAMBURINI, Juriste / MAJ : 05/09/2019

Scénario d'une gestion de crise sanitaire : la mise en cause d'un laboratoire sur sa notoriété et la qualité de ses produits

Un grand laboratoire attaqué sur la qualité de ses produits et l'impact écologique de son site de production : tel était le scénario qui a été soumis le 28 mai dernier à 28 étudiants du Master 2 Marketing et Santé de l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (la plupart professionnels de santé).

Deux groupes ont été constitués : les « attaquants », représentant la société civile inquiète du fait de la qualité des produits du laboratoire, et la cellule de crise du laboratoire, constituée de communicants, de veilleurs, etc.

Un réseau social a été spécialement développé pour l’occasion, pour rendre le scénario encore plus crédible et immersif.

Un bilan très positif

À l'issue de cette séance, qui s'est jouée en cinq heures, ont eu lieu un débriefing ainsi qu’une formation complémentaire sur les principes de la gestion de crise et de sa communication.
Lors du débriefing, les étudiants ont exprimé leur enthousiasme pour ce type de simulation. Ils ont particulièrement apprécié la mise en situation réelle, et le scénario a été jugé très réaliste.
Ils ont également apprécié le fait que tous ont tourné dans les différents rôles, pour se placer dans des points de vue différents.

De nouveaux scenarii en perspective

Suite à ces retours encourageants, l’Université n’entend pas s’en tenir là : de nouveaux scenarii sont en cours d’élaboration, notamment sur la gestion d'une épidémie hospitalière, qui concernera cette fois des internes de santé publique et deux Master 2.

Il reste également à rendre opérationnelle la salle de crise spécialement conçue pour les simulations et qui n'a pu être utilisée pour cette première séance.

A suivre, donc !