Les Pipelettes, prévention en santé sexuelle et gynécologique

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Les Pipelettes, prévention en santé sexuelle et gynécologique pour les jeunes femmes de 15 à 25 ans

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • PDF
  • Imprimer la page
  • chat, prévention sexuelle, gynécologie

Le projet, porté par Prévention Sage-femme (fédération d'associations) est né dans le cadre d’une réflexion sur la santé des femmes en France et le constat d’un défaut d'accès aux soins en santé génésique.

  • Sage-femme
  • Médecin spécialiste
Auteur : Fondation MACSF / MAJ : 28/11/2018

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • 1/3 des femmes entre 15 et 24 ans n’ont pas de suivi gynécologique et/ou de contraception
  • Plus de 50% des femmes en France (de 25 à 65 ans) n’ont pas de frottis et 46% n’ont pas eu de dépistage du cancer du sein
  • Le nombre des IVG stagne à 210 000 IVG par an, dont la majorité est effectuée pour des femmes sous contraceptif

Face à la mauvaise situation des jeunes femmes de 15 à 25 ans concernant la contraception, l’IVG et le suivi gynécologique, Prévention Sage-femme (fédération d'associations) a jugé urgent d’agir et d’initier des conversations avec celles-ci en utilisant les outils de communication des jeunes.

Le projet consiste ainsi à créer un espace interactif d'échanges entre une jeune femme et une sage-femme qui répond en direct 24h/24, 7j/7 via un Chat ainsi qu’un site internet. Ce service est gratuit et anonyme.

Fortes de leurs compétences en santé génésique et périnatale, les sages-femmes sont parfaitement à même d’œuvrer à la santé de ces jeunes femmes et à leur délivrer des messages de prévention, de les informer et les conseiller sur la santé sexuelle, la contraception, les infections sexuellement transmissibles, la vaccination, etc.
Et quand cela est nécessaire, elles orientent la jeune femme vers un professionnel médical pour le suivi gynécologique et réaliser les éventuels tests de dépistage recommandés.

Bénéfices du projet

Pour les jeunes femmes : grâce à des outils numériques dont l’usage leur est familier (chat et site internet), elles vont pouvoir échanger à tout moment avec un professionnel de santé. Elles auront ainsi accès à une information et un conseil personnalisés en toute confidentialité et gratuité, et pourront être rassurées et orientées si nécessaire.

Pour les sages-femmes : c’est l’occasion de mettre leurs compétences au profit de la prévention auprès de jeunes femmes en quête d’information, voire parfois perdues sur ces sujets très importants pour leur future vie d’adultes.

Par ce projet, la Fondation MACSF a souhaité apporter son soutien à ce projet à la fois solidaire et innovant, répondant à un véritable problème de santé publique par la prévention.

 

0 Commentaire

Publier un commentaire