Bien voir au Nord-Ouest du Laos

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Bien voir au Nord-Ouest du Laos : une mission humanitaire pour dépister et traiter les troubles visuels

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page
  • Les médecins de Chinguetti Pakbeng

Dépister les troubles visuels, traiter les pathologies mineures et sensibiliser les populations les plus pauvres du Nord-Ouest du Laos sur les troubles de l’acuité visuelle : tels sont les objectifs de la mission humanitaire « Bien voir au Nord-Ouest du Laos », menée par Les Médecins de Chinguetti Pakbeng.

  • Médecin spécialiste
Auteur : Stéphanie TAMBURINI, Juriste / MAJ : 30/08/2019

Une mission humanitaire pour venir en aide à une population du Laos très éloignée des soins

Situés dans une région du Laos très montagneuse, les habitants de la petite ville de Pakbeng au bord du Mékong et des villages isolés du district accèdent difficilement aux soins, et plus particulièrement à ceux destinés à remédier aux troubles visuels. Cinq heures de route sont, au minimum, nécessaires pour consulter un ophtalmologiste.

Faute de dépistage de ces troubles et de soins adaptés, les patients de ce district, parmi les plus pauvres du pays, ne sont souvent diagnostiqués qu’à un stade avancé de la pathologie.

C’est pour remédier à cette situation que les Médecins de Chinguetti Pakbeng, association composée de 170 membres professionnels de santé, a choisi de mettre en place une mission dédiée aux soins ophtalmologiques dans cette région où elle est implantée depuis plus de dix ans.  

Prévention, dépistage, traitement et petite chirurgie

En décembre prochain, une mission composée d’un médecin généraliste et d'une orthoptiste se rendra à Pakbeng pour débuter la campagne de dépistage des troubles visuels.

Les troubles de la réfraction dépistés dans les villages avec du matériel adapté, notamment un auto-réfractomètre portable financé grâce au soutien de la Fondation, pourront être corrigés et les pathologies de l’œil seront traitées, en premier recours, au dispensaire de soins construit et aménagé par l’association à Pakbeng. Les cas nécessitant le recours à la chirurgie seront dirigés vers le service spécialisé de l’hôpital provincial d’Oudomxaï.

Des actions de prévention des troubles visuels seront également menées auprès des populations.

Enfin, l’association aidera à l’implantation d’un centre d’optique à l’hôpital du district de Pakbeng.

Des missions humanitaires qui s'inscrivent dans la durée

Une autre mission partira en février 2020 avec un ophtalmologiste, et deux à trois missions sont prévues pendant trois ans. Des étudiants en médecine pourront s’y joindre, dans le cadre d’un stage validant.

La Fondation MACSF est très heureuse de contribuer à ce projet solidaire qui favorisera l’accès des populations aux soins et la formation des professionnels locaux.