Actualité santé - 29 mai 2019

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Actualité santé - 29 mai 2019

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page
  • santé

Retrouvez notre veille d'actualité du monde de la santé : traitement des données des patients, simplification de la prise en charge de l'hépatite C, recommandations sanitaires actualisées pour les voyageurs, sanctions liées à l'activité de distribution des pharmaciens...

  • Pharmacien
  • Médecin généraliste et urgentiste
  • Etablissement de santé
  • Interne
  • Médecin spécialiste
Auteur : Sophie LORIEAU, Juriste / MAJ : 28/05/2019

Données personnelles des patients suivis en soins psychiatriques sans consentement

A lire le communiqué du CNOM sur le croisement des fichiers dits Hopsyweb et le fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Le décret du 6 mai 2019 autorise le traitement de données à caractère personnel des patients admis en soins psychiatriques sans consentement mais ne concerne que les informations transmises au représentant de l’Etat dans le département à des fins de prévention de la radicalisation.

Soucieux de préserver le principe absolu du secret médical, le CNOM a décidé d’examiner les voies juridiques d’un recours au Conseil d’Etat contre ce texte. Il rappelle que la législation française prévoit des exceptions au secret professionnel en cas de danger imminent.  

Prise en charge simplifiée de l'hépatite C ouverte à tous les médecins

Pour répondre à l’objectif de l’OMS d’éliminer l’infection par le virus de l’hépatite C,  la Haute autorité de santé (HAS) préconise, dans une fiche mémo, un parcours simplifié de prise en charge des patients infectés par un VHC non sévère et la possibilité, ouverte à tous les médecins, de leur prescrire Epclusa® et Maviret®. Le dépistage doit être effectué chez "toute personne à risque ou estimant qu’elle a pu avoir un contact avec le VHC, ou pour laquelle le professionnel de santé pense qu’il y a un risque".

La fiche mémo liste les personnes à risque, comme celles ayant eu avant 1992, une transfusion, un séjour en réanimation, une hémorragie digestive, un accouchement difficile, une greffe, des soins en néonatalogie, une intervention chirurgicale lourde. S'y ajoutent également les patients hémodialysés, les usagers de drogue par voie intraveineuse ou nasale, les hommes ayant eu des relations sexuelles avec des hommes, les personnes ayant eu un tatouage ou un piercing, les personnes incarcérées et les professionnels de santé en cas d’accident d’exposition au sang. Une fois l’hépatite diagnostiquée, le médecin doit évaluer les comorbidités et faire effectuer un bilan sanguin spécifique.

Recommandations sanitaires 2019 pour les voyageurs

A l’attention des professionnels en charge de conseiller les voyageurs, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) publie de nouvelles recommandations actualisées. Il s’agit d’informer tous les voyageurs, quelles que soient leurs destinations, le motif et les conditions du voyage, des risques liés à certaines maladies comme le paludisme, aux moustiques et autres arthropodes, mais aussi proposer des vaccinations et rappeler les mesures d’hygiène alimentaire et de lavage des mains.

De plus, elles détaillent les risques liés aux transports, à l’environnement (pollution atmosphérique) et à certains comportements ou situations, ainsi que les précautions à prendre avant et pendant le voyage (grossesse, pathologie préexistante,…). Enfin, sont évoquées les maladies d’importation afin de prévenir le risque de dissémination de ces maladies infectieuses.

Distribution de produits de santé par les pharmaciens

L’instruction du 30 avril 2019 de la Direction générale de la santé (DGS) précise les sanctions financières prévues aux articles L5472-1 et L5472-2 du Code de la santé publique pouvant être prononcées à l’encontre des pharmaciens pour manquement liés à des activités de distribution au détail et de commerce électronique. Elle décrit également la procédure de recouvrement de ces sanctions.