Décret du 29 octobre 2018

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Décret du 29 octobre 2018 : du nouveau en matière d’anesthésie

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • PDF
  • Imprimer la page
  • Anesthésie

Le décret n°2018-934 du 29 octobre 2018 relatif à la surveillance post-interventionnelle et à la visite pré-anesthésique autorise la réalisation de la surveillance post-interventionnelle en chambre ou espaces spécifiques adaptés, et non plus seulement en salle de surveillance post-interventionnelle, sous cinq conditions cumulatives.

Par ailleurs, il modifie la temporalité de la visite pré-anesthésique.

Il est entré en vigueur le 1er novembre 2018.

  • Infirmier
  • Médecin spécialiste
Auteur : Stéphanie TAMBURINI, Juriste / MAJ : 03/12/2018
Infographie décret du 29 octobre 2018

 

* Conditions cumulatives :

  • Surveillance par infirmier avec qualifications adaptées
  • Intervention sans incident per opératoire, sous anesthésie topique ou locorégionale périphérique
  • Décision de transfert par l’anesthésiste, avec accord du chirurgien, selon procédure écrite sous la responsabilité de l’anesthésiste
  • Moyens disponibles et utilisables sans délai en cas de complication
  • Possibilité de joindre un anesthésiste sans délai et selon une procédure écrite sous la responsabilité de l’anesthésiste.

En savoir plus :

 

0 Commentaire

Publier un commentaire