Un projet de nouveau code de déontologie pour les pharmaciens

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Un projet de nouveau code de déontologie pour les pharmaciens

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • PDF
  • Imprimer la page
  • Un projet de nouveau code de déontologie pour les pharmaciens

Le 1er octobre dernier, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a adopté, par voie de délibération, un projet de nouveau code de déontologie.

  • Pharmacien
Auteur : Stéphanie TAMBURINI, Juriste / MAJ : 04/12/2018

Ce projet de refonte du code de déontologie était très attendu par la profession, puisque le code n’avait pas été remanié dans son ensemble depuis 1995. Le projet doit encore être adopté par Décret en Conseil d’État après étude du ministère de la Santé.

En voici d’ores et déjà les grandes évolutions :

  • Un plan plus clair et plus structuré : 61 articles au lieu de 77 dans l’ancienne version, présentés selon un plan plus clair : Champ d’application, devoirs généraux, exercice professionnel, relations entre les pharmaciens et les stagiaires, les membres des autres professions de santé et les autorités.
  • Un champ d’application large : le nouveau code a vocation à s’appliquer à tous les pharmaciens inscrits à l’Ordre, quel que soit leur mode d’exercice, ceci afin de tenir compte de l’évolution de la profession.
  • Un renforcement de l’indépendance professionnelle du pharmacien, titulaire comme adjoint.
  • Un renforcement des devoirs à l’égard des patients, s’agissant notamment de la protection de leurs données de santé.
  • Une mise en exergue du rôle du pharmacien dans la prévention et la promotion de la santé publique.
  • Une intégration de l’usage des nouvelles technologies (commerce électronique, usage des réseaux sociaux).
  • Des règles plus claires en matière de publicité.

0 Commentaire

Publier un commentaire