Dossier laïcité, religion et soins

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages1
  • PDF
  • Imprimer la page
MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Dossier laïcité, religion et soins

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages1
  • PDF
  • Imprimer la page
1 Commentaire

Ce dossier spécial est consacré à la laïcité et à la gestion du fait religieux en établissement de santé ou au sein du cabinet médical.

MAJ : 07/04/2016

La laïcité dans les établissements de santé

Jeûne religieux et alimentation des patients hospitalisés

Lors de son hospitalisation dans un établissement de santé, la libre pratique de son culte est reconnue au patient. Cependant, l’expression de ses convictions religieuses est limitée par les contraintes liées à l’organisation du service et ne doit pas porter atteinte à la qualité des soins.

Certaines pratiques, tel que le respect d’une alimentation spécifique pour respecter certains préceptes religieux ou encore le jeûne religieux peuvent poser des difficultés.

Lire l'article

Interdiction du port du voile par les agents hospitaliers

Par un arrêt du 26 novembre 2015, la Cour Européenne des droits de l’homme (CEDH) considère que la limitation de la liberté d’expression de la religion est nécessaire dans une démocratie et n’est pas contraire à la convention européenne des droits de l’homme. 

Lire l'article

Déontologie du médecin et religion

La clause de conscience du médecin

La clause de conscience reconnue aux médecins est la faculté de refuser de pratiquer un acte médical ou de concourir à un acte qui, bien qu’autorisé par la loi, est contraire à leurs convictions personnelles ou professionnelles. Quels sont les contours et les limites de la clause de conscience des médecins ?

Lire l'article

Une autopsie peut-elle être refusée pour des motifs religieux ?

En France, deux types d’autopsie existent : l’autopsie judiciaire et l’autopsie médicale. S’il est possible de s’opposer, notamment pour motifs religieux, à la réalisation d’une autopsie médicale, tel n’est pas le cas d’une autopsie judiciaire.

Lire l'article

Le refus du patient, témoin de Jéhovah, de subir une transfusion sanguine

En pratique, le médecin se trouve confronté à deux obligations a priori contradictoires : recueillir le consentement du patient et respecter sa volonté, mais aussi porter assistance et soins à toute personne en péril...

Lire l'article

Signalement de patient radicalisé, dérives sectaires

La prévention de la radicalisation par le médecin

Dans le cadre de son exercice professionnel, le médecin peut se trouver confronté à un patient, ou un enfant de patient, suspecté de radicalisation religieuse. Comment réagir dans ce cas ? Des solutions sont apportées par le Conseil national de l’Ordre des médecins dans une note parue en décembre 2015

Fiche pratique : Signalement d’un individu radicalisé par un médecin, mode d’emploi

La prévention de la radicalisation passe aussi par les médecins

Les dérives sectaires en France

Quelles sont les attitudes à adopter par le médecin confronté à des dérives sectaires ? 

Lire l'article

1 Commentaire
  • Philippe A 13/04/2016

    Bonjour.
    Il y a près de 2 ans, quatre aumôniers du CHU de Grenoble ont publié, à la Chronique sociale (Lyon) "Accompagner en hôpital - Oser la rencontre" http://www.chroniquesociale.com/index.php?ID=1011992&detailObjID=3006248&detailResults=1012241&dataType=cata&keyWords=arvers
    Bien cordialement.

Publier un commentaire