Bistouri électrique et feu au bloc opératoire

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Bistouri électrique et feu au bloc opératoire : la HAS propose une "solution pour la sécurité des patients"

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page
  • bistouri-electrique

Chaque année, il se produit au bloc opératoire des incidents liés à l’utilisation du bistouri électrique, parmi lesquels des incendies, qui peuvent avoir de lourdes conséquences pour le patient.

Pour prévenir et atténuer ces incidents, la HAS a élaboré une « Solution pour la sécurité des patients » (SSP) : « Comment gérer les risques associés à l’utilisation du bistouri électrique ? »

  • Médecin généraliste et urgentiste
  • Etablissement de santé
  • Interne
  • Infirmier
  • Médecin spécialiste
Auteur : Stéphanie TAMBURINI, Juriste / MAJ : 11/01/2019

Causes et conséquences des incidents liés à l'utilisation du bistouri électrique

Entre 2009 et 2016, pas moins de 876 accidents identifiés sont survenus au bloc lors de l’utilisation de sources d’énergie, parmi lesquels 70 % dus à l’usage d’un bistouri monopolaire.

Causes

Les causes les plus fréquemment retrouvées sont une méconnaissance des règles d’utilisation de ces sources d’énergie, par manque de formation, et/ou un mésusage.

Conséquences

Les quatre principales conséquences en sont :

  • des brûlures cutanées
  • des brûlures viscérales par diffusion thermique,
  • un défaut de gainage dans les laparoscopies,
  • des incendies.

Pourquoi une SPP (solution pour la sécurité du patient) ?

Une SPP (Solution pour la Sécurité du Patient), outil d'amélioration des pratiques professionnelles, a été élaborée par la HAS dans le but :

  • d'exploiter les retours d'expérience et questionner les pratiques organisationnelles et professionnelles,
  • de proposer des actions préventives concrètes aux professionnels ainsi que des mesures destinées à récupérer ou atténuer les conséquences des accidents quand il n’est pas possible de les éviter.

Les prérequis de sécurité en termes d'utilisation du bistouri électrique

Formation

L'ensemble du personnel du bloc doit être formé sur les risques électriques et l’utilisation du dispositif :

  • fonctionnement des générateurs,
  • conditions d’installation du patient,
  • risques d’interférence et de brûlures,
  • bon usage des solutions antiseptiques,
  • conduite à tenir en cas de survenue d’un incendie.

Maintenance

  • Maintenance régulière du dispositif par le responsable des équipements,
  • disponibilité d’un technicien au sein de l’établissement.

Comment prévenir les risques d'incidents dus à l'utilisation du bistouri électrique ?

Pour les infirmiers, IBODE, circulants et instrumentistes

  • Vérifier le bon fonctionnement et le réglage du générateur,
  • s’assurer de l’absence de contact avec un élément métallique non isolé,
  • retirer toute texture inflammable,
  • respecter les temps de séchage lors de l’utilisation de solutions alcooliques,
  • s’assurer du bon positionnement des électrodes et de l’absence de contact ou de positionnement sur le trajet d’un élément métallique,
  • installer les commandes du bistouri de façon ergonomique.

Pour les chirurgiens, anesthésistes, médecins interventionnels, IADE et IBODE

  • Vérification ultime du dispositif,
  • prise en compte, le cas échéant, du port d’un stimulateur (pacemaker, DCI),
  • vérification de la disponibilité d’un aimant et d’un défibrillateur en salle,
  • bon dosage des épisodes de coagulation et rangement du bistouri dans un boîtier isolant entre chaque utilisation,
  • à la fin de l’intervention, vérification de l’absence de lésions cutanées lors de l’ablation des électrodes.

Comment récupérer un accident survenu pendant l’utilisation du bistouri électrique ?

En cas de brûlures

Irriguer la lésion avec un liquide stérile à température ambiante et rechercher d’éventuels autres points de brûlures.

En cas de lésions viscérales

Prendre les mesures immédiates nécessaires (résection, suture, etc)  ou  faire appel à un spécialiste si cela dépasse les compétences de l’opérateur.

En cas d’incendie

Appliquer les consignes de la « conduite à tenir ».

Dans tous les cas

Il faut conserver le matériel incriminé et noter les éléments de contexte, afin de mieux cerner les causes de l’accident.

Comment atténuer les conséquences d’un accident lié à l’utilisation du bistouri électrique ?

  1. Informer le patient de l’accident survenu et surveiller l’évolution de son état.
  2. Tracer l’événement dans le dossier médical et dans la partie « événement indésirable » de la check-list.
  3. Opérer les signalements nécessaires (matériovigilance, gestion des risques, ANSM, ARS selon les cas).

Des fiches pratiques adaptées selon les situations et les spécialités

La HAS a élaboré des fiches pratiques abordant dans le détail certains points liés aux risques du bistouri électrique :


0 Commentaire

Publier un commentaire