Coopération entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Coopération entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens : 15 points-clés pour une pratique en équipe efficace

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page
  • chirurgiens

La qualité du travail en équipe, qui dépend notamment de la communication entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens, est un enjeu majeur pour la sécurité du patient. Face au constat de dysfonctionnements persistants dans la communication entre anesthésistes et chirurgiens et dans l’articulation de leurs rôles respectifs, la HAS a élaboré un document destiné à clarifier les responsabilités de chacun et améliorer l’organisation des soins.

  • Médecin spécialiste
Auteur : Pr Paul-Michel MERTES et Pr René AMALBERTI / MAJ : 07/05/2019

En 2016, la Haute Autorité de Santé met à la disposition des anesthésistes réanimateurs une liste de 15 points clés pour une pratique en équipe efficace, identifiée à partir de l’analyse de la base de retour d’expérience « base REX » du dispositif d’accréditation des médecins.

Ce document, établi à l’initiative de la HAS, est le fruit d’un travail collectif réalisé au sein des organismes professionnels agréés pour l’accréditation des médecins anesthésistes-réanimateurs et des chirurgiens des différentes spécialités.

Il ne prétend pas imposer des solutions mais doit être lu comme une liste de questions qui visent à sécuriser le parcours du patient en répondant aux besoins des professionnels et en optimisant les conditions de leur travail en équipe.

Cette liste de points clés et solutions permettra au sein de chaque établissement la réalisation d’un diagnostic des points forts et des opportunités d’amélioration.

Il appartiendra à chaque équipe d’élaborer son propre plan d’amélioration adapté à la taille des équipes, à la pratique, au secteur d’activité et à l’environnement de l’établissement.

Cet outil original dérivé directement de l’analyse des évènements indésirables identifiés au sein de la base REX, s’avérera très pratique pour guider la politique d’amélioration de la qualité des soins et de la gestion des risques de vos équipes. Réservons-lui le meilleur accueil !

« Couple » anesthésiste / chirurgien : qui est responsable de quoi ?

Ainsi que le rappellent les recommandations du Conseil de l’Ordre des médecins de 2001 concernant les relations entre anesthésistes réanimateurs et chirurgiens, les chirurgiens et les anesthésistes forment une équipe. Médecins de spécialités complémentaires, ils participent conjointement à la prise en charge du malade au cours de la période pré, per et postopératoire. Ainsi, la responsabilité de chacun dépend de son domaine de compétence.

L’analyse de la jurisprudence montre que les tribunaux retiennent généralement la responsabilité de l’anesthésiste, s’agissant d’un dommage qui serait dû à une position inadéquate du patient, sans pour autant que cela soit automatique : l’appréciation des responsabilités est soumise à l’appréciation souveraine des juges qui procèdent à une analyse des circonstances, et qui peuvent par conséquent considérer que, dans telle ou telle affaire, cette responsabilité ne peut être rattachée à une faute de l’anesthésiste mais à un autre membre de l’équipe, ou à l’établissement.

Retrouvez les 15 points clés définis par la HAS pour une meilleure collaboration entre chirurgiens et anesthésistes

Lire les recommandations : Coopération entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens – HAS – Novembre 2015

Retrouvez cet article dans le N°62 de Responsabilité et téléchargez la revue en PDF