MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Actes de soins / technique médicale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

Retrouvez les décisions de justice et les cas de faute liées à l'acte de soins : médicament et prescription, erreur de diagnostic, compétence...

Actes de soins / technique médicale (130 résultats)

« Manipulations » : à quelles conditions ?
26/05/2017 Par Stéphanie TAMBURINI, Juriste

Les manipulations, notamment cervicales, peuvent être à l’origine de très graves complications, même si elles sont rares. Il est donc important que les professionnels de santé sachent précisément en quoi elles consistent, et de quelle manière elles sont réglementées, et donc assurées.

  • Masseur-kinésithérapeute
  • Autres paramédicaux

Fièvre au retour de vacances dans des pays lointains : toujours penser au paludisme !
24/05/2017 Par Stéphanie TAMBURINI, Juriste

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recense pas moins de 91 pays dans le monde où sévit le paludisme, principalement en Afrique subsaharienne, en Asie et dans les Amériques.

Les symptômes de la maladie, qui se manifestent entre 7 jours et 3 mois après le retour d’une zone impaludée, sont trompeurs car ils peuvent être confondus avec un syndrome infectieux banal.

Les professionnels de santé, et en particulier le médecin généraliste traitant, doivent donc être particulièrement vigilants pour éviter les erreurs de diagnostic. Illustration avec quelques exemples, issus de la jurisprudence.

  • Médecin généraliste et urgentiste
  • Moustique paludisme

Interruption des soins par l'infirmier : est-ce fautif ?
24/05/2017 Par Delphine ROUSSEL, Juriste

Il est souvent fait état du refus de soin du patient et plus rarement du droit pour les soignants de refuser d'effectuer des soins ou de les interrompre. Pourtant cette faculté existe, notamment pour les infirmiers ou infirmières. Elle est prévue, et encadrée à l'article R 4312-41 du code de la santé publique (CSP).

  • Infirmier
  • Infirmières

Quels abords vasculaires peuvent être pris en charge par un infirmier ?
02/05/2017 Par Margaux DIMA, Juriste et Bruno FRATTINI, Cadre Supérieur de Santé IADE – Expert en Prévention des Risques

Retour juridique et pratique sur la compétence de l’infirmier en matière de voie veineuse périphérique, de voie veineuse centrale et de voie intra-osseuse.

  • Infirmier

Un anesthésiste condamné pour avoir prescrit oralement un traitement antibiotique
26/04/2017 Par Stéphanie TAMBURINI, Juriste

La traçabilité des prescriptions médicales en établissement de santé est essentielle, à la fois pour la qualité des soins, mais aussi pour servir de preuve en cas de litige. C’est ce qu’illustre un arrêt de cour d’appel du 16 mars 2017, qui condamne un anesthésiste à raison d’un traitement antibiotique prescrit seulement par oral.

  • Médecin spécialiste
  • Médecin et antibiotiques

Carnet de santé, fiche médicale : quelles obligations pour le médecin ?
26/04/2017 Par Evelyne SAHUN, Juriste

Le médecin qui remplit le carnet de santé d’un jeune patient doit-il tenir, en outre, une fiche médicale ?

Nombreux sont les médecins qui trouvent lourd de remplir à la fois le carnet de santé d’un enfant et une fiche patient.
C’est particulièrement vrai pour les médecins généralistes et les médecins pédiatres. Peuvent-ils se dispenser de cette double tâche ?

  • Médecin généraliste et urgentiste
  • Médecin spécialiste

Prescription des traitements habituels des patients hospitalisés
11/04/2017 Par Margaux DIMA, Juriste

Il est fréquent qu’un patient hospitalisé bénéficie déjà d’un traitement « de fond » prescrit par son médecin de ville. Comment concilier la continuité de ce traitement avec son hospitalisation ?

  • Médecin généraliste et urgentiste
  • Etablissement de santé
  • Interne
  • Médecin spécialiste
  • Patiente âgée hospitalisée

Injection d’acide hyaluronique : dans quel cas le médecin dermatologue est-il fautif
04/04/2017 Par Juriste MACSF

Une femme âgée de 58 ans se rend chez un médecin dermatologue pour 2 injections d’acide hyaluronique au niveau du visage.
Elle va présenter une réaction infectieuse qui disparaîtra après plusieurs semaines de traitement antibiotique et corticoïde.
Estimant que ce médecin est à l’origine d’une complication fautive et n’a pas respecté son devoir d’information elle sollicite une indemnisation devant le tribunal de METZ.

  • Médecin spécialiste

Sage-femme hospitalière : que faire si vous êtes contactée pour un accouchement hors de l'hôpital ?
23/03/2017 Par Nathalie DONDEYNE-JEGU, Juriste

Lorsque la maternité proche de son domicile est amenée à fermer, la femme enceinte est parfois dirigée vers un établissement très éloigné de son domicile. Certaines, habitant à proximité d'une sage-femme hospitalière, sont parfois tentées de contacter au préalable leur voisine praticienne. La sage-femme doit-elle se rendre auprès d'elles pour un accouchement ?

Devant les fermetures des maternités « de proximité », cette question risque de se poser de plus en plus souvent. Il n'en demeure pas moins que la réponse à cette problématique doit être nuancée, et finalement appréciée au cas par cas.

  • Sage-femme

Responsabilité du cardiologue dans le bilan pré-opératoire
21/03/2017 Par Docteur Cédric GAULTIER, Cardiologue conseil MACSF

La sinistralité moyenne des cardiologues assurés à la MACSF fluctue selon les années entre 2 et 4%.

Sur les 67 dossiers ouverts en 2015, près de la moitié concernait des procédures CCI (Commission de Conciliation et d’Indemnisation des Accidents Médicaux).

Même si les causes sont multiples, tout accident grave ou décès en cours d’intervention ou au décours fera porter la suspicion sur le cardiologue qui a examiné le patient en pré opératoire.

  • Médecin spécialiste
  • Electro cardiogramme