Infirmier, que faire face à une prescription imprécise

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Infirmier, que faire face à une prescription imprécise ou qui lui semble erronée ?

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

L’infirmier n’est pas un simple exécutant de la prescription médicale. Il ne peut, et ne doit pas l’exécuter aveuglément si elle lui paraît imprécise ou pire, erronée. Voici nos conseils en cas de doute sur une prescription.

  • Infirmier
Auteur : Delphine ROUSSEL, Juriste / MAJ : 03/07/2019

L’article R. 4312-42 CSP rappelle que :

  • "L'infirmier applique et respecte la prescription médicale qui, sauf urgence, est écrite, quantitative et qualitative, datée et signée."
  • "Il demande au prescripteur un complément d'information chaque fois qu'il le juge utile, notamment s'il estime être insuffisamment éclairé."
  • "Si l'infirmier a un doute sur la prescription, il la vérifie auprès de son auteur ou, en cas d'impossibilité, auprès d'un autre membre de la profession concernée. En cas d'impossibilité de vérification et de risques manifestes et imminents pour la santé du patient, il adopte, en vertu de ses compétences propres, l'attitude qui permet de préserver au mieux la santé du patient, et ne fait prendre à ce dernier aucun risque injustifié."

Voici les conseils de Delphine Roussel, Juriste expert MACSF, en cas de doute sur l'exécution d'une prescription médicale :

0 Commentaire

Publier un commentaire