MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

Cadre général

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Envoyer par mail
  • Imprimer la page

Les différents types de responsabilité, aléa thérapeutique, faute détachable...

Cadre général (94 résultats)

Poursuite d'une procédure ordinale à l'encontre d'un chirurgien-dentiste
08/02/2017 Par Nicolas LOUBRY, Juriste

Le retrait de plainte d’un patient à l’issue de la conciliation organisée par l’Ordre n’interdit pas au Conseil Départemental de poursuivre le praticien devant l’Ordre Régional pour les mêmes faits.

  • Chirurgien-dentiste

Aggravation de l'état du patient : la mission d'expertise médicale
01/02/2017 Par Dr Richard DEVIDAL, médecin conseil

L’AREDOC a publié en octobre 2011 un document commenté sur la mission d’expertise médicale dans le cadre d’une demande d’aggravation*.

  • Médecin généraliste et urgentiste
  • Médecin spécialiste

Dans le monde vétérinaire, penser à écrire !
24/01/2017 Par Dr Vre Michel BAUSSIER

Quelles sont les obligations premières du vétérinaire dans le contrat de soins ? Les informations à délivrer, les pièges à éviter, s'assurer du consentement ... Tout savoir sur vos obligations en termes de responsabilité civile professionnelle.

  • Chat et vétérinaire

Les actes à visée esthétique n'échappent pas à l'aléa médical
18/01/2017 Par Catherine LAMBLOT

Pour un médecin, cela n'a jamais fait de doute : tout acte médical est soumis à l'aléa, la médecine n'étant pas une "science exacte". C'est d'ailleurs pour cette raison que, depuis fort longtemps, les magistrats ont jugé que les professionnels de santé ne sont tenus que d'une obligation de moyens dans l'exercice de leur art. Cela a été confirmé par la loi du 4 mars 2002, dite loi Kouchner, pour faire face à certaines dérives jurisprudentielles, motivées par le souci d'indemniser les victimes d'aléa, c'est-à-dire lorsque aucune faute ne pouvait être reprochée aux praticiens.

La jurisprudence reconnaissant l'obligation de moyens en esthétique est bien établie (Cour de cassation, civile 1, 7 octobre 1992 ; cour de cassation, civile 1, 12 décembre 1995 ; cour de cassation, civile 1, 26 janvier 1999 ...).

Pourtant, concernant les actes à visée esthétique, il y a eu des tentatives pour les faire échapper à l'aléa.

  • Médecin spécialiste
  • Faute / aléa

Accord transactionnel praticien-patient
04/01/2017 Par Anne-Sophie LECAT, Juriste

Il peut arriver qu’un patient vous propose de transiger directement avec lui à la suite d’un accident médical, fautif ou non.

Ce mode de règlement du litige peut vous tenter à plusieurs titres : gain de temps, procédure judiciaire évitée, absence de déclaration à votre assureur… Cependant, il n’est pas toujours recommandé de conclure un tel accord avec votre patient.

  • Transaction médecin-patient

Professionnels de santé salariés et hospitaliers : l'assurance RCP
29/12/2016 Par Valérie CORDONNIER, Juriste

Tout professionnel de santé, aussi compétent soit-il, peut un jour commettre une faute professionnelle ayant des conséquences plus ou moins dramatiques. Sur le plan juridique, les répercussions peuvent être lourdes. Contrairement aux professionnels libéraux, les salariés des établissements privés ou publics n’ont pas l’obligation de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle.

  • Etablissement de santé
  • Médecin généraliste et urgentiste
  • Sage-femme
  • Interne
  • Infirmier
  • Masseur-kinésithérapeute
  • Autres paramédicaux

Compétences des IBODE : Interview de Monique GUINOT
29/12/2016 Par Propos recueillis par MACSF - Le sou Médical

Le point de vue de Monique GUINOT sur le Décret n°2015-74 du 27/01/2015 qui consacre de nouvelles compétences exclusives à l’IBODE.

  • Infirmier

Des compétences exclusives pour les IBODE
29/12/2016 Par Magali AUGU, expert en gestion du risque et Valérie Cordonnier, Juriste

Le Décret n°2015-74 du 27/01/2015 consacre de nouvelles compétences exclusives à l’IBODE codifiées à l’article R.4311-11-1 du Code de la Santé Publique (CSP), sous réserve du suivi d’une formation complémentaire.

Ces changements étaient très attendus par la profession et manifestent une meilleure reconnaissance du métier. Ce texte permet une meilleure adéquation entre la réglementation et la réalité du terrain et met fin à une certaine insécurité juridique. Mais il faut admettre que des interrogations subsistent et ces nouveautés ne sont pas sans poser quelques difficultés pratiques. En tout état de cause, la MACSF s’engage auprès de ses sociétaires sur cette problématique pour leur apporter son soutien.

  • Infirmier
  • Médecin spécialiste
  • Compétence
  • IBODE au bloc opératoire

Le rôle de la sage-femme dans le retour précoce à domicile
16/12/2016 Par Docteur Fabienne LERMAN, Médecin conseil

Les sages-femmes, qui ont vocation à accompagner les patientes durant leur grossesse et leur accouchement mais également après, sont amenées à jouer un rôle prépondérant en cas de retour précoce de la maman à domicile. A quelles conditions une sortie de ce type est-elle autorisée et de quelle façon se déroule-t-elle ?

  • Sage-femme
  • sage-femme domicile sortie précoce

Responsabilité civile professionnelle : médecin traitant, métier à risques?
14/12/2016 Par Dr Catherine BONS-LETOUZEY, Nicolas GOMBAULT

La réforme du statut du médecin traitant implique des obligations accrues ou nouvelles pour celui-ci : devoir d’information, de conseil, de vigilance et de coordination des soins. En conséquence, si l’obligation de moyens reste le principe en matière de responsabilité médicale, les manquements pouvant aboutir à une condamnation sont de plus en plus nombreux. Il convient de bien les identifier pour mieux les prévenir. MACSF-Le Sou Médical bénéficie de la confiance de 42 000 médecins généralistes, qui leur déclarent en moyenne 400 accidents par an. 25% de ces dossiers concernent des erreurs ou des retards diagnostiques.

  • Médecin généraliste et urgentiste