La Hotline médico-légale MACSF

MACSF Exercice Professionnel
Notre expertise sur la responsabilité médicale
       et votre exercice professionnel

La Hotline médico-légale MACSF : au service des sociétaires

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages2
  • PDF
  • Imprimer la page

Afin d’offrir un accompagnement médico-légal de haut niveau à ses sociétaires, MACSF – Le Sou Médical a mis en place une hotline dédiée, fonctionnant 7j/7, 24h/24.

Entretien avec le Docteur Devidal, médecin conseil MACSF – Le Sou Médical.

  • Médecin généraliste et urgentiste
  • Chirurgien-dentiste
  • Sage-femme
  • Infirmier
  • Masseur-kinésithérapeute
  • Autres paramédicaux
  • Médecin spécialiste
Auteur : Dr DEVIDAL, médecin conseil MACSF - Le Sou Médical / MAJ : 27/09/2016

Pourquoi une hotline médicale ? En quoi consiste-t-elle exactement ?

Ce service a été développé afin d’apporter une réponse à nos sociétaires, confrontés à une interrogation ou une difficulté médico-légale dans le cadre de leur exercice professionnel : face à la survenue d’un événement indésirable, une complication ou des difficultés dans la prise en charge d’un patient, un professionnel de santé a souvent besoin d’échanger avec un confrère, formé au domaine médico-légal, pouvant le rassurer et lui fournir de précieux conseils.

Il convient de préciser que nous intervenons en amont de toute réclamation du patient ou d’une éventuelle procédure. Notre rôle est d’accompagner au mieux notre sociétaire, lui délivrer des conseils, répondre à ses interrogations.

Cet accompagnement se veut pratique et directement applicable à la situation rencontrée par notre sociétaire, que cela concerne la conduite à tenir face à la survenue d’une situation potentiellement à risque médico-légal (quelles explications fournir au patient, quelle traçabilité, …).

Le saviez-vous ?

MACSF – Le Sou Médical met à disposition de ses sociétaires un dispositif médical unique, leur garantissant un accompagnement et une défense de haut niveau lorsque leur responsabilité civile professionnelle est recherchée : 14 médecins conseils de différentes spécialités, médicales et chirurgicales, tous parfaitement formés au médico-légal sont à la manœuvre et à leur disposition. Cette spécificité se décline également « sur le terrain », lors des expertises judiciaires ou CCI.

Chaque sociétaire est accompagné par un médecin conseil de sa spécialité, permettant ainsi une défense parfaitement adaptée à chaque situation.

A qui s'adresse ce service ?

Ce service s'adresse à tous les sociétaires MACSF – Le Sou Médical détenteurs d'un contrat RCP-PJ. Tous les professionnels de santé peuvent nous contacter : médecins (toutes spécialités) et paramédicaux.

Quand et comment peut-on joindre la hotline médicale ?

A tout moment : ce service fonctionne 24h/24, 7j/7.

Vous trouverez le numéro d'appel sur vos avis d'échéance de contrat Responsabilité Civile Professionnelle - Protection Juridique (RCP-PJ). Pour plus de renseignements, contactez le service souscription RCP-PJ (tél. : 01 71 23 81 33).

L’ensemble des médecins conseils du Comité Médical participe à ce service fonctionnant jour et nuit, 365 jours par an.

Un exemple d'appel auquel vous avez répondu ?

Dernièrement, un dimanche après-midi, j’ai pu rassurer un confrère anesthésiste confronté à des interrogations face à la survenue d’un surdosage en morphiniques chez un patient âgé, en post opératoire. Nous avons pu échanger sur les faits et retracer le déroulement de cette prise en charge. Surtout, je lui ai rappelé quelques recommandations médico-légales usuelles dans une telle situation, notamment concernant les éléments à porter à la connaissance du patient et de ses proches mais aussi les bons réflexes à adopter dans l’hypothèse d’une éventuelle réclamation indemnitaire ultérieure.

2 Commentaires
  • NICOLAS GOMBAULT, Directeur général Le sou Médical - MACSF . 08/11/2016

    Réponse à Monsieur Philippe R. :
    Je tiens à vous rassurer : tout dossier mettant en cause l’un de nos sociétaires masseur-kinésithérapeute qui le nécessite, fait l’objet d’une étude par l’un de ses confrères rompu au médicolégal.

  • philippe r 18/10/2016

    Bonjour,
    Il est bon pour notre profession de faire un bilan annuel sur les sinistres traités par la MACSF,mais ne pensez vous pas qu 'il est étrange qu'aucun kinésithérapeute expert près de la Cour d'Appel ne fait parti de votre comité médical et ainsi défendre notre profession et vos sociétaires au plus près de leur intérêts

Publier un commentaire